Mon bébé dort-il assez ?

 

Malheureusement, il n’existe pas d’appareil qui permet de mesurer si votre bébé prend assez de sommeil. Le questionnaire (source : Dr Cathryne Tobin, Bébé fait ses nuits, Éditions de l’homme, Mtl, 2006, p. 27-28) suivant vous permettra d’évaluer dans quelle mesure les besoins de votre bébé en matière de sommeil sont comblés.  Notez que chaque point n’est pas en soi une source d’inquiétude, c’est plutôt la somme de ces symptômes qui indiquera si votre bébé souffre d’une dette de sommeil.
Répondez à OUI ou NON à chacune des questions suivantes.

 

Est-ce que votre bébé :

 

  1. S’endort dans la voiture dès qu’elle est en marche? O/N
  2. Résiste à l’essai de nouveaux aliments? O/N
  3. Semble gauche? O/N
  4. Nécessite constamment « toute » votre attention? O/N
  5. A toujours besoin d’être dans vos bras? O/N
  6. Est d’humeur instable, hypersensible ou irritable? O/N
  7. Devient de plus en plus agité à mesure que la journée avance? O/N
  8. Se réveille de mauvaise humeur? O/N
  9. Franchit ses étapes de croissance avec du retard? O/N
  10. Se frotte constamment les yeux ou lutte pour garder la tête droite? O/N
  11. Tombe endormi dès que vous l’installez dans la poussette ou la balançoire? O/N
  12. Bâille fréquemment? O/N
  13. Tombe souvent endormi dans vos bras? O/N
  14. Semble extrêmement impatient? O/N
  15. Réagit si sa routine est le moindrement changée? O/N
  16. Est nonchalant une bonne partie de la journée? O/N
  17. Oppose de la résistance au moment d’aller au lit? O/N
  18. Réagit mal aux frustrations? O/N
  19. Dort moins que la moyenne des heures de sommeil recommandées pour son groupe d’âge? O/N
  20. Refuse de faire la sieste? O/N

 

Compilation des résultats :
Additionnez tous les OUI et vous obtiendrez votre score final. Voici maintenant comment interpréter vos résultats :

 

0-5 : Votre bébé ne souffre pas d’un manque de sommeil.
6-10 : Le tempérament de votre bébé constitue en soi un défi.
11-15 : Votre bébé a besoin de plus de sommeil. Il est important d’y voir.
16-20 : Le manque de sommeil semble problématique.  Il faut aller chercher de l’aide.

 

Testez le sommeil de votre enfant 2-6 ans

Échelle de dépistage des troubles du sommeil pédiatrique (2-6 ans); Godbout, Martello, 2009.
Ce questionnaire permet de dépister des troubles du sommeil chez l’enfant.

PASSEZ LE TEST

1 point : rarement ou jamais
2 points : trois ou quatre fois par semaine
3 points : cinq à sept fois par semaine

 H : HORAIRE IRRÉGULIER, SOMNOLENCE DIURNE EXCESSIVE
L’enfant est levé ou couché trop tôt/trop tard.
Il y a des écarts de plus de 2 heures dans les horaires de dodo en semaine ou en fin de semaine.
L’enfant est somnolent le jour.

I : INSOMNIE
L’enfant s’endort en plus de 30 minutes.
L’enfant est incapable de s’endormir seul, la présence de ses parents est nécessaire.

B : BOUGE DANS SON SOMMEIL
L’enfant a des comportements ou mouvements inhabituels la nuit. 

O : OBSTRUCTION
L’enfant fait des ronflements, des bruits ou des pauses respiratoires pendant le sommeil.
L’enfant respire par la bouche (respiration buccale)

U : ULTRA VIGILANCE
L’enfant fait des réveils nocturnes de plus de 20 minutes, plus de 2 fois par nuit.
L’enfant rejoint les parents dans leur lit la nuit.

INTERPRÉTEZ LES RÉSULTATS :
Additionnez le score des 10 items et voici le pointage pour interprétez votre résultat
De 16 à 24 : Votre enfant doit rencontrer un médecin
De 10 à 15 : À surveiller, surtout si vous avez mis 3 dans les affirmations sur l’insomnie et l’ultra vigilance. L’hygiène du sommeil devient très importante.
Moins de 9 : Il n’y a pas de nécessité de consulter, mais il faut mettre en place des mesures d’hygiène du sommeil.